La proposition du gouvernement va dans le bon sens. Si on vend les logements HLM aux occupants, il y aura une mixité propriétaire locataire dans l’immeuble et les parties communes seront de fait moins détériorées.

Par contre, ce qui ne va pas c’est le mode de vente. Ce qu’attendent les habitants c’est une formule du style: 

 »vous avez déjà payé 10 ans de loyer sans incident, si vous payez encore 5 ans sans incident, le logement est à vous »

cette formule encourage les locataires sérieux à payer et reste abordable.

l’organisme bénéficiera d’un meilleur recouvrement de ses loyers et une diminution des charges